pointeur

Théâtre

Parachute

Vendredi 18 novembre - 19h30

Théâtre de Vienne

+ 8 ans
Durée : 1h
Tarifs 10 - 10 - 7 - 5 euros
Abonnement 8 - 5 euros

Théâtre de Vienne

 

Après Yaël Tautavel ou encore L’enfance de l’art, cette saison Nino D’Introna revient avec Parachute un spectacle autobiographique, sincère et joyeux, tourné vers l’avenir 
Parachute parle de deux frères : l’un présent et l’autre absent ; l’un qui existe et l’autre qui est rêvé.
Sous la forme de deux monologues croisés, ces deux frères racontent et partagent de manière parallèle leur naissance : ils entremêlent leurs souvenirs enfance, père, mère, bonheur, accident, séparation, internat, adolescence, premiers émois, premier boulot... Ils entrelacent leurs mots et leur complicité dans un récit plein d'énergie et d'amour dressant le portrait d'une famille “ordinaire” et des destins individuels de chacun de ses membres.
Pourtant, cette double voix narrative pourrait bien n'en faire qu'une. Quel est donc le mystère qui lie ces deux frères ?
Ce spectacle est particulier pour Nino D’Introna, l’histoire est personnelle. Cette expérience qu’il met en scène aujourd’hui éclaircit son travail et permet de découvrir l’origine de ses thèmes de prédilection comme la solidarité, l’universalité et surtout la fratrie.

 

Texte, mise en scène et conception visuelle Nino D’Introna ● Avec Pasquale Buonarota et Alessandro Pisci ● Musiques Patrick Najean ● Lumières Andrea Abbatangelo ● Costumes Robin Chemin ● Assistantes version italienne Anna Montalenti ● version française Angélique Heller ● Techniciens Agostino Nardella, Sara Brigatti
Création avril 2016
Co-Production : Compagnie NINO D’INTRONA | Lyon (France)
Diffusion : COMME IL VOUS PLAIRA
Compagnie subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication - la ville de Lyon - la région Auvergne Rhône-Alpes.

“Je l’ai écrite en essayant de trouver une matière théâtrale qui sorte vraiment de mon âme et qui soit chargée d’une intrigue.”
Extrait d’un entretien de Nino D’Introna avec Blandine Dauvilaire - Juin 2015


visuel : Isabelle Fournier